Assainissement non collectif autonome

L'ASSAINISSEMENT AUTONOME a pour principe :

  • de collecter les eaux usées dans une fosse dite "toutes eaux"
  • d'assurer l'épuration et la dispersion des eaux
  • de traiter

La collecte des eaux usées

Elle s'effectue dans une fosse dite "toutes eaux" où le temps de séjour doit varier entre 3 et 6 jours pour assurer la liquéfaction des effluents.
A la sortie de ce prétraitement, les effluents sont simplement décantés et liquéfiés. Ils sont encore chargés aussi bien en polluants organiques qu'en germes pathogènes.

L'épuration et la dispersion des eaux usées

En sortie de fosse l'épuration et la dispersion des eaux s'effectueent par le sol naturel ou reconstitué.

Le traitement des eaux dispersée

En utilisant le sol naturel ou reconstitué, le traitement permet d'assurer l'épuration des eaux usées grâce aux microorganismes qui s'y développent.

Il peut être réalisé par : (sous préconisation du SPANC)

  • tranchée d'épandage ou drainante, installée dans le sol naturel.
  • filtre à sable non drainé lorsque les caractéristiques du site ne permettent pas l'installation d'un épandage souterrain par tranchée.
  • filtre à sable drainé lorsque la perméabilité du terrain est nulle ou une interdiction d'épandage.
  • filtre à massif de zéolite, ce dispositif est préconisé lorsque la surface disponible pour l'assainissement est trop faible et/ou que le sol en place est insuffisamment perméable ou affecté par des engorgement d'eau.